Swain, de nouveau un drain tank ?

Qui est “old” swain ?

“A Noxian does not dawdle.”

OldSwain est le meilleur drain tank que le jeu League of Legends n’est jamais connu. De part sa classification en battlemage qui sont plus focus sur les dps et dpm ( damage par seconde et damage par minute) comme les adc. Swain n’avait pas un gros burst mais pouvait décimé une team entière de par son dpm et sa capacité régénérative.

Carrion Renewal

Quand Swain tue une unité ou une structure, il restore 15 — 30 (basé sur son niveau) man

Sur les champions ennemies, Il restore 9% de son mana maximum

Son passif n’était pas extraordinaire mais était une pièce essentielle dans la fluidité de son kit de sort.

Decrepify

Active : Swain déploie Béatrice dans la zone ciblé pour 4 secondes. Béatrice attaquera un ennemie dans la zone en priorité ceux affectés par Torment, puis les autres champions et enfin n’importe quelle cible à portée.

Béatrice attaque chaque seconde faisant des dégats magique et ralentissant la cible.

Total dégât magique : 120 / 190 / 260 / 330 / 400 (+ 120% AP)
Slow : 20 / 25 / 30 / 35 / 40%
Total dégât augmenté : 240 / 380 / 520 / 660 / 800 (+ 240% AP)

D’un point de vue mécanique Béatrice se comporte comme une tourelle de Heimerdinger ou une plante de Zyra à la seule différence qu’elle n’était pas un objet physique ainsi elle ne pouvait pas être détruit.

Nevermove

Active : Swain marque la zone ciblé et après 0.875 seconde, talons attrape les ennemies dans la zone, faisant des dégâts magiques et les immobilisant pour une courte durée

Dégât magique : 80 / 120 / 160 / 200 / 240 (+ 70% AP)
Durée d’immobilisation : 1 / 1.25 / 1.5 / 1.75 / 2 secondes

Pour la majorité des battlemages le peu de de cc ( crowd control ) qu’ils possèdent est généralement utilisé pour disengage car elles sont généralement trop courte en durée ni assez fiable pour s’en servir pour faire des picks. Nevermove a une portée de 900, pas la plus grande portée mais assez pour pécher un adc mal placé. Même si cela n’est qu’un bonus car la fonction première de cette compétence est de garantir que la cible ne sorte pas de la zone de dégât de Béatrice.

Torment

Active : Swain inflige à la cible ennemie une malédiction qui amplifie les dégâts de Swain de 20% pendant 4 secondes.

Amplication total des dégats magiques : 60 / 96 / 132 / 168 / 204 (+ 120% AP)

Le seul but de cette compétence est de permettre à Swain de manipuler la cible de Decrepify.

Ravenous Flock

Toggle : Swain se prend la forme d’un corbeau démoniaque. Dans cette forme des corbeaux attaque, un tous les 0.2 secondes jusqu’à 5 ennemies et faisant des dégâts magiques, ciblant en priorité les champions ennemies. Chaque ennemie ne peut être attaqué que par un corbeau à la fois tous les 1 seconde.

Swain se soigne pour une petite quantité contre les minions et les monstres, et par une plus grande quantité contre les champions.

Dégat magique par corbeau : 50 / 70 / 90 (+ 20% AP)
Soin par corbeau contre des champions : 20 / 30 / 40 (+ 12% AP)
Soin par corbeau contre les non champions : 8 / 11 / 13 (+ 3% AP)

Old Swain était un zoneur, Decrepify zone les champions, Nevermove zones les champions et Ravenous Flock zones les champions. Il avait des compétences simples mais leur but était clair, placé Beatrice dans une zone tactiquement importante pour empêcher l’équipe ennemie de pousser leur avantage ce qui en fait un anti-carry. Contrairement aux autres reworks où le motif était leur gameplay toxique, Swain a su vieillir avec le jeu d’une belle manière. Swain pouvait rester à distance et poke ou il pouvait se transformer en drain tank raid boss. Chaqu’une de ses compétences étaient en synergie avec les autres.

Pourquoi le mini-rework

Le VGU ( Visual gameplay Update ) de Swain, que vous pouvez retrouver sur ce patch, était particulièrement mitigé. D’un point de vue visuel. C’était une réussite totale, que ce soit du point de vue du design, de la voix et du thème tout était magnifique.

Du point de vue gameplay, Riot Games a réussi a conservé la capacité de contrôle et de teamfight du champion tout en lui retirant son identité. Swain est passé d’un battlemage ,connu pour son dpm, à un burst mage. Et c’est à cause de cela que quelque modification on était apporté lors du dernier patch.

R – INCARNATION DÉMONIAQUE
DÉLAI DE RÉCUPÉRATION : 120 secondes100/80/60 secondes
DÉGÂTS PAR SECONDE DU DRAIN : 35/50/65 (+14% de votre puissance)
20/40/60 (+10% de votre puissance)
SOINS PAR SECONDE DU DRAIN : 20/35/40 (+16% de votre puissance)
15/40/65 (+25% de votre puissance)
SUPPRIMÉ OISEAU DE MALHEUR : n’octroie plus +125/200/275 PV bonus à Swain.
SUPPRIMÉ DURÉE DE LA PROPRIÉTÉ ACTIVE :12 secondesselon la quantité d’énergie démoniaque.
MISE À JOUR ÉNERGIE DÉMONIAQUE : Incarnation démoniaque octroie 50 pts d’énergie démoniaque à l’activation et Swain en perd 10 par seconde. Après 5 secondes d’Incarnation démoniaque, la perte d’énergie démoniaque augmente à 15 par seconde.
NOUVEAU VOLEUR D’ÂMES : quand il draine des champions ennemis, Swain gagne 20 pts d’énergie démoniaque par seconde.
MISE À JOUR ÉNERGIE DÉMONIAQUE : après 2 secondes d’Incarnation démoniaque, Swain peut réactiver son ultime pour lancer R – Éruption démoniaque. R – Éruption démoniaque ne peut être lancée qu’une fois et ne met pas fin à Incarnation démoniaque.

Grâce à ces modifications, Swain est redevenue un frontlane drain tank capable de rester dans les teamfights indéfiniment vu que son ultimate est passé 12 secondes à X secondes.

Conclusion

Swain ne sera probablement plus jamais le même champion qu’il était avant son rework, mais avec ce nouveau patch la nostalgie du meilleur drain tank refait surface et pour cela on vous donne un petit build pour bien être toxique dans vos games : Egide Solaire, Sceptre de Rylai et Etreinte Démoniaque.

Maximum de Sel pour un maximum de Fun

«
«

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

,

Qui est “old” swain ?

“A Noxian does not dawdle.”

OldSwain est le meilleur drain tank que le jeu League of Legends n’est jamais connu. De part sa classification en battlemage qui sont plus focus sur les dps et dpm ( damage par seconde et damage par minute) comme les adc. Swain n’avait pas un gros burst mais pouvait décimé une team entière de par son dpm et sa capacité régénérative.

Carrion Renewal

Quand Swain tue une unité ou une structure, il restore 15 — 30 (basé sur son niveau) man

Sur les champions ennemies, Il restore 9% de son mana maximum

Son passif n’était pas extraordinaire mais était une pièce essentielle dans la fluidité de son kit de sort.

Decrepify

Active : Swain déploie Béatrice dans la zone ciblé pour 4 secondes. Béatrice attaquera un ennemie dans la zone en priorité ceux affectés par Torment, puis les autres champions et enfin n’importe quelle cible à portée.

Béatrice attaque chaque seconde faisant des dégats magique et ralentissant la cible.

Total dégât magique : 120 / 190 / 260 / 330 / 400 (+ 120% AP)
Slow : 20 / 25 / 30 / 35 / 40%
Total dégât augmenté : 240 / 380 / 520 / 660 / 800 (+ 240% AP)

D’un point de vue mécanique Béatrice se comporte comme une tourelle de Heimerdinger ou une plante de Zyra à la seule différence qu’elle n’était pas un objet physique ainsi elle ne pouvait pas être détruit.

Nevermove

Active : Swain marque la zone ciblé et après 0.875 seconde, talons attrape les ennemies dans la zone, faisant des dégâts magiques et les immobilisant pour une courte durée

Dégât magique : 80 / 120 / 160 / 200 / 240 (+ 70% AP)
Durée d’immobilisation : 1 / 1.25 / 1.5 / 1.75 / 2 secondes

Pour la majorité des battlemages le peu de de cc ( crowd control ) qu’ils possèdent est généralement utilisé pour disengage car elles sont généralement trop courte en durée ni assez fiable pour s’en servir pour faire des picks. Nevermove a une portée de 900, pas la plus grande portée mais assez pour pécher un adc mal placé. Même si cela n’est qu’un bonus car la fonction première de cette compétence est de garantir que la cible ne sorte pas de la zone de dégât de Béatrice.

Torment

Active : Swain inflige à la cible ennemie une malédiction qui amplifie les dégâts de Swain de 20% pendant 4 secondes.

Amplication total des dégats magiques : 60 / 96 / 132 / 168 / 204 (+ 120% AP)

Le seul but de cette compétence est de permettre à Swain de manipuler la cible de Decrepify.

Ravenous Flock

Toggle : Swain se prend la forme d’un corbeau démoniaque. Dans cette forme des corbeaux attaque, un tous les 0.2 secondes jusqu’à 5 ennemies et faisant des dégâts magiques, ciblant en priorité les champions ennemies. Chaque ennemie ne peut être attaqué que par un corbeau à la fois tous les 1 seconde.

Swain se soigne pour une petite quantité contre les minions et les monstres, et par une plus grande quantité contre les champions.

Dégat magique par corbeau : 50 / 70 / 90 (+ 20% AP)
Soin par corbeau contre des champions : 20 / 30 / 40 (+ 12% AP)
Soin par corbeau contre les non champions : 8 / 11 / 13 (+ 3% AP)

Old Swain était un zoneur, Decrepify zone les champions, Nevermove zones les champions et Ravenous Flock zones les champions. Il avait des compétences simples mais leur but était clair, placé Beatrice dans une zone tactiquement importante pour empêcher l’équipe ennemie de pousser leur avantage ce qui en fait un anti-carry. Contrairement aux autres reworks où le motif était leur gameplay toxique, Swain a su vieillir avec le jeu d’une belle manière. Swain pouvait rester à distance et poke ou il pouvait se transformer en drain tank raid boss. Chaqu’une de ses compétences étaient en synergie avec les autres.

Pourquoi le mini-rework

Le VGU ( Visual gameplay Update ) de Swain, que vous pouvez retrouver sur ce patch, était particulièrement mitigé. D’un point de vue visuel. C’était une réussite totale, que ce soit du point de vue du design, de la voix et du thème tout était magnifique.

Du point de vue gameplay, Riot Games a réussi a conservé la capacité de contrôle et de teamfight du champion tout en lui retirant son identité. Swain est passé d’un battlemage ,connu pour son dpm, à un burst mage. Et c’est à cause de cela que quelque modification on était apporté lors du dernier patch.

R – INCARNATION DÉMONIAQUE
DÉLAI DE RÉCUPÉRATION : 120 secondes100/80/60 secondes
DÉGÂTS PAR SECONDE DU DRAIN : 35/50/65 (+14% de votre puissance)
20/40/60 (+10% de votre puissance)
SOINS PAR SECONDE DU DRAIN : 20/35/40 (+16% de votre puissance)
15/40/65 (+25% de votre puissance)
SUPPRIMÉ OISEAU DE MALHEUR : n’octroie plus +125/200/275 PV bonus à Swain.
SUPPRIMÉ DURÉE DE LA PROPRIÉTÉ ACTIVE :12 secondesselon la quantité d’énergie démoniaque.
MISE À JOUR ÉNERGIE DÉMONIAQUE : Incarnation démoniaque octroie 50 pts d’énergie démoniaque à l’activation et Swain en perd 10 par seconde. Après 5 secondes d’Incarnation démoniaque, la perte d’énergie démoniaque augmente à 15 par seconde.
NOUVEAU VOLEUR D’ÂMES : quand il draine des champions ennemis, Swain gagne 20 pts d’énergie démoniaque par seconde.
MISE À JOUR ÉNERGIE DÉMONIAQUE : après 2 secondes d’Incarnation démoniaque, Swain peut réactiver son ultime pour lancer R – Éruption démoniaque. R – Éruption démoniaque ne peut être lancée qu’une fois et ne met pas fin à Incarnation démoniaque.

Grâce à ces modifications, Swain est redevenue un frontlane drain tank capable de rester dans les teamfights indéfiniment vu que son ultimate est passé 12 secondes à X secondes.

Conclusion

Swain ne sera probablement plus jamais le même champion qu’il était avant son rework, mais avec ce nouveau patch la nostalgie du meilleur drain tank refait surface et pour cela on vous donne un petit build pour bien être toxique dans vos games : Egide Solaire, Sceptre de Rylai et Etreinte Démoniaque.

Maximum de Sel pour un maximum de Fun

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *